Quand on démarre l’apprentissage d’une nouvelle langue, la mémorisation du vocabulaire est extrêmement difficile.

Le problème, c’est que tout nous est étranger, et notre cerveau n’a rien à sa disposition pour tisser des liens entre ces nouveaux mots que l’on cherche à apprendre et l’ensemble des connaissances que nous avons déjà.

La structure des mots sur le papier nous est étrangère, surtout s’il s’agit d’une langue qui n’utilise pas l’alphabet latin comme le grec, le russe, le japonais ou le coréen.

Quand on rencontre le mot pour la première fois dans un texte, on ne connaît pas non plus a priori son sens, on ne sait pas nécessairement comment le prononcer, et on n’a aucune histoire ou lien personnel avec ce mot.

Notre cerveau n’a strictement rien à quoi se raccrocher pour le stocker et le mémoriser, et il va être instantanément oublié.

Le modèle des 4 niveaux de traitement de l'information explique pourquoi la mémorisation du vocabulaire est très difficile quand on démarre l'apprentissage d'une langue

Les membres de la formation Master Anki reconnaîtront bien évidemment le modèle des 4 niveaux de traitement qui permet de rendre toute information nouvelle plus mémorable et qui est à la base du design des cartes mémoire les plus efficaces pour la mémorisation. ⚡

Mais en plus d’utiliser des designs de carte mémoire optimaux, il est possible de donner un petit coup de boost supplémentaire à son apprentissage en utilisant les mots d’emprunts. 🚀

Voyez ça comme un hack supplémentaire qui permet d’accélérer son démarrage dans une nouvelle langue ! 😉

 

Qu’est-ce qu’un mot d’emprunt ?

C’est un mot qu’une langue a emprunté à une autre, directement, soit parce qu’il n’existait pas de mot dans cette langue pour exprimer un certain concept, soit parce que l’utilisation du mot étranger a été intégré dans l’usage courant.

L’emprunt et le transfert de mots d’une langue à l’autre est aussi vieux que l’histoire de l’humanité et quasiment toutes les langues en ont, même celles qui ont essayé de se purger au cours du temps des influences étrangères.

Un exemple typique de mot d’emprunt qui a fait le tour de la planète ?

Le mot champagne !

Le mot champagne : un mot d'emprunt incontournable dans toutes les langues du monde!
Le mot ‘champagne’ : un mot d’emprunt incontournable dans toutes les langues du monde ! 😉

Le champagne est le champagne.

Non seulement c’est un concept de vinification très particulier, élaboré autour de 1821 par Dom Pérignon en France, mais c’est aussi une appellation contrôlée. 🥂

Ne peut pas se proclamer champagne qui veut !

De ce fait, le mot champagne est un mot d’emprunt quasi obligatoire dans toutes les langues du monde.

Anglais (Britannique) champagne
Anglais (US) champagne
Allemand Champagner
Espagnol (Espagne) champán
Grec σαμπάνια
Chinois 香檳酒
Japonais シャンパン
Coréen 샴페인

Bien sûr, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, le mot emprunté est retranscrit dans le système phonétique et dans le système d’écriture de la langue qui l’emprunte, ce qui fait qu’il est possible de ne pas le reconnaître quand vous le lisez ou l’entendez pour la première fois dans votre nouvelle langue. 😅

Mais il est très très proche du mot que vous connaissez déjà, et à ce titre, il est beaucoup plus mémorable que n’importe quel autre mot de cette langue. 🧠

Vous aurez beaucoup moins de mal à le retenir.

Identifier et utiliser les mots d’emprunt au démarrage de l’apprentissage d’une langue est extrêmement puissant pour au moins 3 raisons. ⚡

 

Trois raisons d’utiliser les mots d’emprunt

1. Accroissement rapide du vocabulaire et de la compréhension

Des mots d’emprunt, il y en a des centaines, quelle que soit la langue que vous apprenez.

Les mots français représenteraient 29 % du vocabulaire anglais, soit des milliers de mots anglais directement hérités du français.

Bien sûr, la prononciation diffère, et l’orthographe fluctue parfois un peu, mais les mots sont globalement les mêmes et recouvrent exactement les mêmes concepts !

Même pas besoin de s’arracher la tête pour essayer de les déchiffrer, car anglais et français utilisent tous deux l’alphabet latin !

Osez me dire que ce n’est pas un avantage compétitif majeur quand il s’agit d’acquérir rapidement du vocabulaire. 😉

Avec un bon design de cartes mémoire dans Anki, vous pouvez intégrer une quantité phénoménale de vocabulaire dans un laps de temps très court.

Je vous renvoie à la formation Master Anki pour accélérer votre prise en main de l’outil et apprendre à créer des cartes mémoire redoutables d’efficacité. ⚡

 

Mémorisation optimisée du vocabulaire avec Anki
Master Anki : la mémorisation optimisée avec Anki
Français   Anglais  
massage massage
restaurant restaurant
menu menu
omelette omelette (aussi parfois écrit omelet aux US)
soupe soup
chic chic
salade salad
silhouette silhouette
noblesse oblige   noblesse oblige  

L’exemple de l’anglais est un peu extrême car, du fait de l’histoire, le nombre de mots d’emprunt entre nos deux langues est particulièrement élevé.

Mais vous seriez surpris du nombre de mots d’emprunt que l’on peut trouver dans des langues plus « éloignées » de la nôtre comme le japonais ou le coréen par exemple.

Mon fichier de mots d’emprunt en Coréen compte déjà 582 mots, et ce nombre ne cesse d’augmenter au fur et à mesure des contenus que je consomme! 😊

Les mots d’emprunt en Coréen représentent 5 à 10 % du vocabulaire de la langue (en fonction des sources), 90 % de ces mots étant des mots empruntés à l’anglais.

582 mots cela peut paraître modeste au premier abord, mais ce qu’il faut réaliser, c’est que ce sont 582 « quick wins », des mots beaucoup plus facilement mémorisables que n’importe quel mot Coréen que vous n’avez jamais rencontré de votre vie.

Ce ne sont pas des mots rares, mais des mots utilisés dans la vie de tous les jours.

Faire passer avec un minimum d’effort votre vocabulaire de 0 à plus de 500 mots dès le début de l’aventure est un plus appréciable quand on démarre une langue. ⚡

La formation Korean Loan Words
Je vous prépare une formation pour vous aider à booster votre démarrage en Coréen grâce aux mots d’emprunt. 😊

2. Familiarisation avec le sound system de la langue

Puisque vous n’aurez pas de problème particulier à mémoriser ces mots, vous pouvez concentrer un peu de votre effort et de votre attention sur le fait de vous approprier le sound system de la langue que vous apprenez. 🎵

Avec des cartes mémoire qui intègrent un fichier son, vous pouvez travailler la reconnaissance du mot et sa prononciation.

Au fur et à mesure du temps, grâce à ces cartes, vous allez développer une certaine intuition du sound system de la langue que vous apprenez, les sons dont elle dispose, son rythme et comment elle « déforme » un mot étranger pour le plaquer dans son modèle phonétique.

Cette intuition vous sera précieuse car elle vous permettra d’imaginer ce que peut être la prononciation d’un autre mot d’emprunt dans cette langue ! 😉

Vous développez votre propre modèle intérieur. ✨

3. Familiarisation avec le système d’écriture de la langue

Ce dernier argument est bien sûr uniquement valable pour les langues qui ont un système d’écriture différent du nôtre.

Apprendre à lire dans un nouveau système d’écriture n’est jamais immédiat. 😅

Cela demande de l’entraînement, et je connais même des personnes qui ont le plus grand mal à intégrer un nouveau système.

Travailler ces dizaines, voire ces centaines de cartes mémoire « faciles » basées sur des mots d’emprunt dès le début de l’apprentissage d’une nouvelle langue est non seulement encourageant car vous augmentez rapidement votre vocabulaire, mais chaque carte vous entraîne également à la lecture !

Jour après jour et une carte après l’autre, vous entraînez votre cerveau à décoder de plus en plus facilement ce nouveau système d’écriture.

En Japonais, il y a même un alphabet spécifiquement dédié à l’écriture des mots provenant d’autres langues : les katakanas ! 🏮

En commençant l’étude du Japonais par la mémorisation de mots d’emprunt, non seulement vous boostez votre vocabulaire, mais vous intégrez facilement et rapidement le système des katakanas.

Quand vous démarrez l’apprentissage d’une nouvelle langue, constituez-vous une liste de mots d’emprunt que vous pourrez mémoriser rapidement et créez-vous un paquet de cartes mémoire sur Anki pour booster votre vocabulaire, votre compréhension orale, travailler la lecture et la prononciation. 😊

A votre succès ! ✨

 

Etudier les mots d'emprunts permet de s'entraîner à lire dans une autre langue avec des mots faciles

Pin It on Pinterest