On peut voir l’apprentissage des langues comme un énorme jeu. 🎮

Un jeu avec différents niveaux qui nous séparent de la maîtrise ultime. 🏆

Un jeu avec des compétences à développer, des missions à relever et des obstacles qui se dressent sur notre route. 💥

Certains de ces obstacles sont des obstacles naturels, qui sont les mêmes pour tout le monde :

  • Le crible phonologique
  • La courbe de l’oubli

Et d’autres sont des obstacles intérieurs, des obstacles qui nous sont propres, et qu’il faut arriver à terrasser sous peine de ne pas arriver à avancer… ou de carrément abandonner ! ☠

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à visionner les vidéos du Starter Kit qui décrivent en détail les 4 grandes étapes vers la maîtrise de n’importe quelle langue, les freins qui se dressent sur notre route et les moyen de les dépasser 👉 https://formations.languagebooster.fr/starter-kit

 

Les 4 étapes vers la maîtrise d'une langue étrangère et les freins que l'on rencontre sur le chemin
Les 4 étapes vers la maîtrise de n’importe quelle langue et les freins qui se dressent sur notre route. Si un de ces termes ne vous parle pas, rendez-vous dans le Starter Kit où je vous parle de tout cela en détail. 😉

De tous ces ennemis, l’oubli est sans aucun doute l’un des plus redoutables.

Non seulement parce qu’il se dresse sur notre chemin vers la maîtrise ultime…

Mais aussi parce que, contrairement aux autres défis qui se dressent sur notre route, il ne disparaît jamais vraiment.

Une fois que vous aurez réglé vos problèmes d’organisation et de méthode, vous les aurez réglé une fois pour toutes et vous pourrez reproduire ce qui a fonctionné pour vous pour toutes les langues que vous souhaitez apprendre.

Une fois que vous aurez affronté vos propres fantômes, écarté vos plus grandes peurs et vos pires croyances, il y a peu de chance que ceux-ci reviennent, car vous vous serez prouvé quelque chose et vous aurez gagné en confiance.

Une fois que vous aurez réussi à adopter le sound system de la langue que vous souhaitez maîtriser, il n’y aura pas de retour en arrière, et votre cerveau continuera à distinguer les sons que vous l’avez entraîné à distinguer.

Mais si vous n’utilisez pas une langue que vous maîtrisez pourtant parfaitement pendant des années, alors votre mémoire ne va cesser de s’éroder et votre niveau régresser jusqu’à la case départ, ou presque…

C’est extrêmement frustrant!

Tel Sisyphe, quand on n’a pas pratiqué une langue depuis longtemps, on se retrouve souvent à devoir tout reprendre de zéro… ou presque. C’est extrêmement frustrant !

En terme de maîtrise, rien ne dure éternellement.

C’est un état dynamique qui ne cesse d’évoluer en fonction du niveau de pratique que l’on consacre au maintien ou au développement de telle ou telle compétence.

C’est pour cela que les diplômes et certificats de langues ne sont valables que quelques années (en général 2 ans).

Avoir travaillé et atteint un niveau suffisant pour obtenir l’examen, c’est bien, mais si vous ne faites plus rien ensuite pour entretenir vos compétences en langues, vous les perdrez petit à petit et ne pourrez bientôt plus prétendre au niveau que vous aviez.

C’est exactement ce qui est en train de se passer pour moi en ce moment avec l’allemand et le grec.

Ce sont deux langues que je n’ai pas eu le temps d’entretenir depuis longtemps et mon niveau s’érode, inexorablement…

Mon niveau de maîtrise dans 6 langues aujourd'hui et l'état de maintenance dans lequel elles se trouvent
La vision dynamique de mes compétences en langues au 02/10/2020.

J’ai récemment commencé l’étude du Coréen, une langue dont je suis littéralement tombée amoureuse.

Je souhaite pousser ma maîtrise du Coréen aussi loin que je le peux, idéalement jusqu’au niveau ultime.

Je travaille donc à développer mes compétences en Coréen tous les jours, par petites doses, et mon niveau progresse sans cesse.

Il en est de même avec l’espagnol, que j’ai repris récemment.

Ce travail actif de développement de mes compétences en Coréen et en Espagnol fait que je progresse constamment.

Pour l’espagnol, l’effort nécessaire pour rafraîchir mes connaissances est bien sûr beaucoup moins important que les efforts que j’ai à fournir pour le Coréen, car c’est une langue que j’ai déjà apprise par le passé et dans laquelle j’avais un bon niveau.

Mais que se passerait-il si je devais arrêter un jour ce travail actif d’étude, pour un temps plus ou moins long?

Mon niveau en Espagnol et en Coréen vont-il se remette à chuter et vais-je perdre de nouveau tous les bénéfices de mois et d’années de travail ? 😱

PAS FORCEMENT ! 😊

Car il y a un état magique dans lequel peut se trouver une langue et qui va vous permettre, si ce n’est de progresser, au moins de maintenir votre niveau sur le long terme :

C’est l’état de maintenance naturelle. ✨

Une langue est en état de maintenance naturelle quand vous avez réussi à l’intégrer intimement à votre vie, tout comme votre langue maternelle.

Quand il ne se passe pas un jour sans que vous écoutiez, lisiez ou parliez dans cette langue.

C’est ce qui se passe pour moi avec l’anglais [Le coeur 💖, dans le schéma ci-dessus, ça veut dire ça 😉]

L’anglais fait partie intégrante de ma vie quotidienne depuis des années et il ne se passe pas une seule journée sans que je ne consomme des contenus ou que je ne communique en anglais, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles.

L’anglais prend en fait une telle place dans mes journées, je consomme tellement de contenus et je communique tellement souvent en anglais que les échanges avec ma famille ou la consultation de l’actualité sont parfois les seules occasions de la journée où je retrouve le français.

Cette maintenance naturelle, je ne l’ai pas forcée.

Elle est venue tout naturellement se mettre en place jusqu’à imprégner tous les aspects de ma vie.

Mais vous pouvez aussi faire en sorte de la créer ! 💡

Quand une langue imprègne ainsi tous les recoins de votre existence, il n’y a plus besoin de se forcer, plus besoin de réserver des plages d’études spécifiques, plus besoin de chercher un partenaire linguistique ou des occasions artificielles d’écrire des textes dans cette langue.

Il vous suffit de vivre, tout simplement, dans cette nouvelle langue qui fait maintenant partie de votre vie.

Et quand vous arrivez à cet état de maintenance naturelle, vous SAVEZ que vous avez gagné le jeu de l’apprentissage des langues, The Language Game ! 🏆

C’est d’ailleurs la seule manière que j’ai trouvé de le gagner, car toute langue qui ne s’utilise pas se perd…

Inévitablement.

Bien sûr, la quantité de langues qui peuvent ainsi faire partie de votre quotidien, en mode « maintenance naturelle », est limité.

Les plus grands polyglottes au monde, ceux que l’on nomme les « hyperpolyglottes », arrivent rarement à en maintenir plus de 5 dans cet état.

Et en ce qui concerne les autres langues, et bien…

Ils acceptent de voir leur compétences en langues se flétrir quand elles ne font pas partie de leur vie, qu’ils cessent de les étudier et de les utiliser…

Et ils acceptent de devoir retravailler pour les réactiver quand ils en ont besoin ! 😊

La différence avec la plupart des gens, c’est qu’ils ont déjà expérimenté les meilleures stratégies et les meilleurs systèmes d’apprentissage, et qu’ils savent sélectionner dans cette vaste boîte à outils à notre disposition aujourd’hui ce qui fonctionne le mieux pour eux ! 😉

Recherchez, découvrez, expérimentez !

Sélectionnez les meilleures tactiques et les meilleures stratégies, celles qui fonctionnent le mieux pour vous !

Et intégrez les langues que vous souhaitez conserver pour toujours à votre quotidien !

Si vous n’avez pas le temps de faire toutes ces recherches, d’aller chercher et tester différentes approches et différents outils, ou si vous manquez d’idées pour intégrer une nouvelle langue à votre vie, nous pouvons y travailler ensemble à l’occasion d’un accompagnement 👉 https://www.languagebooster.fr/accompagnement-personnalise/

A tout de suite ! 😊

 

Faisons équipe!

Pin It on Pinterest