On me demande souvent comment je trouve le temps d’entretenir mes compétences en langues alors que, comme la plupart des gens, je travaille à plein temps en tant qu’auditrice, consultante, coach, formatrice… 

Les divinités m’auraient-elles alloué plus d’heures qu’aux autres dans la journée ? 😅

Non, bien sûr que non ! J’adorerais, sincèrement, mais ce n’est pas le cas ! 😂

Il n’existe pas de « réserve » ou de « banque » du temps secrète qui serait accessible à certaines personnes et pas à d’autres 😉

Si vous voulez du temps pour faire quelque chose, il faut trouver un moyen de le dégager et de l’allouer à cette activité.

C’est un des axes de travail les plus fréquents avec mes clients lors des accompagnements personnalisés : où trouver le temps? 

La bonne formule est propre à chacun d’entre nous, mais je vous donne déjà ci-dessous 4 pistes de réflexions à considérer :

 

#1 Exploitez au maximum vos opportunités professionnelles 

Trouver le temps d'apprendre une langue : exploiter au maximum les opportunités professionnelles

Vous êtes cadre, dirigeant, consultant, auditeur, formateur, coach…

Et vos projets ou vos missions vous permettent d’être en contact avec des personnes du monde entier…?

Plutôt que de faire un pas en arrière, refuser un projet ou vous mettre en 2ème ligne derrière quelqu’un qui semble avoir de meilleurs compétences linguistiques que vous…

Foncez !

N’hésitez pas une seule seconde !

Il y a peu de meilleures façons de progresser que de sauter dans le grand bain et de s’entraîner, en live, en vrai !

Alors oui, si vous n’êtes pas encore « fluent », ça sera un peu difficile au début, vous allez devoir vous « étirer » (« stretch yourself » en anglais, j’adore cette expression 💖), vous allez devoir vous challenger, vous allez devoir sortir de votre zone de confort…

Peut-être même allez-vous faire quelques erreurs dont vous allez vous souvenir longtemps (j’en ai un bon paquet à mon actif 😅)

Mais petit à petit, une réunion à la fois, un projet à la fois, une mission à la fois, vous allez gagner en aisance et en confiance.

Vous allez créer des relations durables avec vos interlocuteurs.

Vous allez être de plus en plus à l’aise et paraître de plus en plus « pro ».

Vos progrès vont vous faire un bien fou et doper votre motivation.

Et grâce à cette mise en situation dans la vie réelle, tous vos apprentissages vont se trouver renforcés :

Non seulement vous allez consolider tout ce que vous apprenez « de votre côté », quand vous êtes seul, vocabulaire et grammaire…

Mais vous allez retenir bien plus facilement tout ce que vous apprenez !

Notre cerveau est fait pour soutenir notre adaptation à la vie réelle : il a donc tendance à jeter rapidement à la trappe tout ce qui ne nous sert pas « en vrai », mais absorbe et intègre beaucoup plus efficacement et rapidement tout ce dont on se sert au quotidien 😉

En résumé : 

Il faut avoir le courage de dépasser cette zone d’inconfort temporaire (que je ne minimise pas, hein, soyons clair !) pour de grands bénéfices à venir !

 

#2 Tirer parti des « temps morts »

Trouver le temps d'apprendre une langue : tirer parti des temps morts

Temps de transport, queue à l’entrée d’un magasin, petit temps de break entre deux réunions…?

Si vous êtes stressé et surdosé, il est bon de tirer parti de ces quelques minutes pour respirer profondément et faire un peu de cohérence cardiaque (j’en fais de temps en temps 😉)

Mais une excellente alternative est d’utiliser ce temps pour écouter un court podcast dans la langue que vous apprenez ou réviser vos cartes mémoire sous Anki, il est parfait pour ça !

Soyez attentif et mettez-vous à l’affut de tous ces petits moments de la journée que vous pouvez utiliser pour apprendre.

Vous serez surpris de tout ce que vous pourrez réaliser ! 

 

#3 Faire du « 2 en 1 »

Trouver le temps d'apprendre une langue : la méthode popcorn

Si vous êtes comme moi, il est fort possible que vous ayez tout donné à la fin de la journée et que vous n’ayez pas nécessairement le courage d’ouvrir un livre de grammaire ou tout autre activité qui demande un « effort » conséquent. 😅

Le soir, la seule chose dont j’ai souvent envie, c’est de me perdre dans la lecture d’un bon livre ou, plus souvent encore, dans le visionnage d’une bonne série ! 😜

La différence avec la plupart des gens, c’est que cette série, je la regarde dans la langue que j’apprends.

Non seulement je profite de ma soirée et je me détends, mais je m’immerge, naturellement et avec plaisir, dans ma nouvelle langue.

En fonction de mon niveau de forme, je peux rester dans un mode d’immersion passif, un mode où je me laisse porter par l’histoire, ou être dans un mode plus actif, où je repère mots et expressions que je note dans un carnet, pour les capitaliser plus tard dans Anki.

Regarder des dizaines et des dizaines de séries en langue anglaise est ce qui a fini par complètement transformer ma maîtrise de l’anglais, et j’utilise la même recette pour toute nouvelle langue que je veux apprendre… ou renforcer ! 🤩

C’est ce que j’appelle souvent : la méthode popcorn 🍿

Cette habitude ne vous coûte RIEN en terme de temps, puisque de toute façon vous alliez glandouiller toute la soirée devant une bonne série… 😉

Mais elle peut complètement transformer votre vie en terme de maîtrise des langues ! 😎

J’ai déjà écrit de nombreux contenus avec des suggestions de séries pour travailler telle ou telle langue, et je continuerai à démultiplier ce genre d’articles.

Les possibilités à notre disposition aujourd’hui sont quasiment infinies!

Quelques exemples pour vous inspirer :

  • Apprendre les langues avec Amazon Prime 👉 ICI
  • Apprendre l’allemand avec Netflix 👉 ICI
  • Apprendre l’espagnol avec Netflix 👉 ICI
  • Apprendre les langues asiatiques avec Viki 👉 ICI

#4 Dégager du temps… vraiment !

Dégager du temps dans son agenda pour apprendre une langue

Les 3 premières possibilités que je vous ai donné « ne coûtent rien » en terme de temps, puisque vous travaillez en fait en « temps masqué » :

Vous profitez de petits moments perdus, ou des opportunités qu’offrent déjà votre vie professionnelle et vos loisirs pour progresser. 😉

Mais bien sûr, si vous voulez aller plus loin, il va aussi falloir consacrer un certain nombre de créneaux dédiés à votre apprentissage :

Des créneaux où vous êtes plus concentré…

Des créneaux où vous pouvez être dans un mode plus actif…

Des créneaux où vous allez travailler à dépasser vos limites…

Pour identifier ces créneaux la méthode est ultra simple :

Il suffit de faire un petit audit de votre agenda 😊

A quoi ressemblent vos semaines ?

A quoi ressemblent vos week-ends ?

A quoi consacrez-vous votre temps ?

Identifiez les activités peu productives que vous pouvez remplacer par un peu d’apprentissage.

Jetez un oeil attentif à vos week-ends, où vous pouvez sans aucun doute faire entrer sans problème quelques créneaux pour progresser 😉

Jetez également un oeil critique à vos routines quotidiennes : n’y-a-t-il pas moyen de transformer le temps que vous passez à surfer sur les réseaux sociaux en suivant des comptes écrits dans une autre langue ou en étudiant à la place des cartes mémoire sur Anki?

Faites l’exercice sérieusement et vous verrez : vous allez trouver de véritables trésors de temps pour progresser !

A bientôt dans les formations, un accompagnement personnalisé ou tout simplement… dans un prochain contenu ! 😊

 

Faisons équipe!

Pin It on Pinterest