L’année est maintenant complètement achevée et il est plus que temps pour moi de poser un bilan final sur les objectifs que je m’étais fixés en Coréen pour 2021! 😄

Vous pouvez retrouver ces objectifs, ainsi que toute la démarche que j’ai suivie pour les construire 👉 ICI

Cet article peut vous être utile si vous êtes en pleine réflexion pour vous fixer vous-même des objectifs en langues, quelle que soit la date à laquelle vous le découvrez! 🎯

Vous pouvez également retrouver le bilan de mon avancement à la fin du premier trimestre 2021 👉 ICI

Mon souhait était de partager sur le blog des états d’avancement trimestriels, tout au long de 2021, mais l’année a été très chargée et je n’ai pas réussi à tenir le rythme. 😅

J’ai bien évidemment réalisé ces bilans pour moi-même, à la fin de chaque trimestre, dans mon journal de bord, mais je n’ai pas pris le temps de les formaliser sous forme d’article complet, car cela prend beaucoup de temps.

Arrivée à la fin du trimestre 2 et du trimestre 3, devant la charge de travail que j’avais, le choix était simple :

Soit je passais du temps à formaliser mon avancement sous forme d’article avec illustrations et tout et tout…

Soit je consacrais ce temps précieux et trop rare à l’étude du Coréen…

C’est cette 2ème option que j’ai choisie, car il est hors de question pour moi de décrocher de mon objectif, quelle que soit la quantité de travail et d’engagements que j’ai par ailleurs. 👍

Dans le monde de l’entreprise comme dans la vie, le reporting a des vertus, mais il prend un temps conséquent et peut considérablement amputer notre temps de travail productif. 😅

Si vous avez déjà travaillé dans une entreprise, petite ou grande, vous savez de quoi je parle! 😉

Voici donc le bilan de l’ensemble des chantiers, actions spécifiques et habitudes clés que j’avais décidé de mettre en place cette année !

Au programme de cet article :

  1. Coréen : mes habitudes clés en 2021
  2. Coréen : entraînement spécifique à la prononciation
  3. Coréen : consolidation des acquis en grammaire
  4. Coréen : vais-je me fixer de nouveaux objectifs en 2022?

C’est parti ! 🚀

 

Coréen, mes habitudes clés en 2021

Mes objectifs en Coréen en 2021 : mes habitudes clés

Je le dis souvent, mais 2021 m’a prouvé une fois de plus à quel point c’était vrai :

Les habitudes que l’on met en place dans notre vie sont la clé de notre succès (ou de notre échec 😅).

Pourquoi ?

Parce que lorsqu’elles sont bien installées, elles résistent à tout…

Au temps, à la fatigue, au manque de motivation, à la surcharge de travail…

Et un jour après l’autre, pas après pas, elles nous rapprochent invariablement de notre objectif…

Elles nous permettent d’aller gagner ce petit 1 % de progrès par jour qui, grâce à la puissance des intérêts composés, se transforme en succès. 🏆

Mes habitudes clés en Coréen : regarder des dramas

Si il y a une habitude chez moi qui a la vie dure, c’est bien celle de regarder des dramas coréens, et c’est très bien comme ça, car c’est sans aucun doute la façon la plus fun de s’immerger au quotidien dans la langue… et de progresser!

Cela fait plus de 2 ans maintenant que je regarde (au moins 😅) un épisode de drama par jour, hors circonstances ou catastrophes exceptionnelles.

Faites cela avec n’importe quelle langue que vous souhaitez apprendre et vous ne pourrez manquer d’en constater les bénéfices:

  • Une motivation au top (parce que c’est terriblement fun!) 💖
  • Une écoute qui ne cesse de s’affiner au fur et à mesure (au point d’être capable de se détacher petit à petit des sous-titres) 🎵
  • Un vocabulaire qui ne cesse de s’enrichir à force d’être exposé à toutes ces situations de la vie de tous les jours, tous ces genres et toutes ces histoires différentes. 👍

 

J'adore les dramas coréens

Bien sûr, pour tirer le meilleur parti de cette immersion, il faut savoir alterner les phases passives de détente et des phases plus actives.

Ma vitesse de lecture en Coréen s’étant améliorée, je switche de plus en plus régulièrement sur les sous-titres en Coréen quand je regarde des séries.

Malgré tout, comme il me manque encore souvent du vocabulaire, et que lire en Coréen me fatigue encore pour l’instant davantage que de lire en français ou en anglais, j’utilise des épisodes que j’ai déjà regardé et je les découpe en morceaux de 10 à 20 minutes (en fonction de mon énergie du jour).

Pour m’aider et enrichir mon vocabulaire, j’importe les sous-titres des épisodes que je regarde et je les travaille dans LingQ.

LingQ est un environnement de travail exceptionnel qui permet d’importer tous types de contenus et de les étudier en utilisant toute la puissance de la recherche dans les dictionnaires en ligne.

A terme, vous disposez de votre propre base de vocabulaire personnalisée ce qui rend l’étude des contenus que vous importez de plus en plus facile. 👉

J’ai déjà partagé sur le blog comment :

  • J’utilise LingQ pour importer des contenus de Viki 👉 ICI
  • J’utilise LingQ pour étudier une vidéo YouTube 👉 ICI

Bien sûr, je verse tout le nouveau vocabulaire que je découvre et les phrases que je trouve particulièrement intéressantes dans Anki afin de les mémoriser! 😊

Mes habitudes clés en Coréen : faire mes révisions sur Anki

Faire mes revues sur Anki est l’autre habitude clé la plus ancrée chez moi. ⚓

Pourquoi?

Tout simplement parce que réviser avec Anki est extrêmement simple et pratique. 👍

Il n’y a aucune barrière à l’entrée pour réaliser cette activité. Il suffit que je dégaine mon téléphone !

Je peux faire mes revues de cartes mémoire partout, dans les transports, dans une file d’attente, dans tous les petits temps morts.

Et tout ce que j’arrive à faire passer en mémoire long terme avec Anki facilite considérablement toutes mes activités en Coréen.

Un véritable cercle vertueux! 🙌

En 2021, j’ai installé petit à petit une autre habitude clé en parallèle des deux premières : celle de lire régulièrement en Coréen.

Grâce à mes progrès en grammaire et à l’enrichissement progressif de mon vocabulaire, je peux aborder de plus en plus de contenus de niveau intermédiaire, et c’est littéralement grisant! 🤩

En fait, la seule habitude clé que je n’ai pas encore réussi à mettre en place dans ma vie est celle de tenir un journal en Coréen. 😔

Je fais encore globalement peu de production écrite, à part lors d’échanges ponctuels sur les réseaux sociaux, sur KakaoTalk notamment, et il va vraiment falloir que je m’attache à travailler ce point pour progresser! 😅

Bilan de mes habitudes clés en Coréen en 2021
Bilan de mes habitudes clés en Coréen en 2021
Bilan de mes habitudes clés en Coréen en 2021

Coréen : entraînement spécifique à la prononciation

Coréen : entraînement spécifique à la prononciation

J’ai continué à utiliser Speechling pendant toute la première moitié de l’année 2021 afin d’affiner ma prononciation des sons du Coréen. 🎵

Speechling dispose d’un outil d’enregistrement très ergonomique qui permet de comparer très facilement sa prononciation à celle d’un natif.

Vous pouvez vous enregistrer autant de fois que vous le souhaitez et, dès que votre enregistrement vous paraît satisfaisant, vous pouvez l’envoyer à un coach qui vous fait un retour sur votre prononciation dans les 24 heures.

Obtenir le feedback d’un véritable être humain sur sa prononciation dès le démarrage de l’étude d’une nouvelle langue est quelque chose de très précieux qui permet de gagner en confiance et d’éviter autant que possible de développer de mauvaises habitudes.

Si vous ne connaissez pas ce superbe outil, vous pouvez retrouver ma revue complète de Speechling 👉 ICI

Revue Speechling : Améliorez votre expression orale et votre prononciation

Bien sûr, au bout d’un moment, j’ai eu envie de varier et je me suis lancée dans un exercice un peu différent : un exercice d’imitation / shadowing des dialogues de l’ouvrage « Real-Life conversations for Beginners » de Talk To Me In Korean.

Cet ouvrage, vraiment très sympathique pour les débutants, contient des dialogues très naturels, que l’on pourrait rencontrer dans la vie réelle.

Ils ne sont pas du tout artificiels et couvrent tout un ensemble de sujets très pratiques, très concrets.

Chaque dialogue est accompagné d’illustrations, de notes de vocabulaire, prononciation et grammaire.

Mes objectifs en Coréen : entraînement spécifique à la prononciation

Le livre ne m’a pas appris grand-chose en terme de vocabulaire et de grammaire, car j’ai depuis longtemps passé le niveau de l’ouvrage, mais il a été un matériau exceptionnel pour travailler ma prononciation! ✨

Comment je m’y suis prise ?

Après avoir écouté 2-3 fois le même dialogue, en boucle, afin d’être bien sûre de l’avoir compris, je me suis amusée à répéter chaque phrase à voix haute en imitant de la façon la plus exacte possible chacun des personnages.

Comme le temps dont nous disposons n’est pas extensible à l’infini, j’ai utilisé la courte balade que je fais le midi pour m’aérer l’esprit, quand c’est possible.

Alors oui, il y a bien un ou deux passants que je n’ai pas vu venir qui ont dû me prendre pour une illuminée, mais ce n’est pas bien grave! 😅😂🤣

En fait, au quotidien, tous les moyens sont bons pour travailler ma prononciation en Coréen, et je travaille ce point aussi souvent que possible.

J’ai attaché un fichier son à chaque carte de vocabulaire que je créé sur Anki et je m’attache à répéter les mots à voix haute, au fur et à mesure de mes révisions.

Quand je le peux, je m’attache également à lire à voix haute les chapitres des livres que je lis. C’est ce que j’ai fait par exemple avec le livre Short Stories in Korean. Comme je possède l’audio book par ailleurs, j’ai déjà entendu l’histoire et j’essaye de la relater au mieux, en essayant de reproduire la qualité de la narration que j’ai déjà écoutée. 😊

Toutes mes cartes Anki en Coréen ont un fichier son que j'utilise pour travailler ma prononciation

Suis-je arrivée au bout du chemin en terme de prononciation?

Non, bien sûr que non. 😊

En fait la prononciation est l’un des tous premiers chantiers dans lesquels on se lance quand on commence à apprendre une nouvelle langue, et c’est un chantier qui ne s’arrête jamais vraiment.

On commence par chercher à prononcer de manière claire les sons de sa nouvelle langue, afin d’être compréhensible et de pouvoir être compris sans ambiguïté…

Et puis l’on cherche petit à petit à augmenter son rythme, sa fluidité, pour être vraiment à l’aise…

On cherche également à travailler son intonation, sa prosodie, afin de les rapprocher de celles des natifs…

C’est un chemin long, semé de difficultés, mais aussi de plein de petites victoires, avec au bout une satisfaction ultime : développer enfin « sa propre voix » dans cette nouvelle langue. 🏆

J’ai vraiment hâte de développer « ma voix Coréenne » tout comme j’ai aujourd’hui une voix française et une voix anglaise. 😄

 

Coréen : consolidation des acquis en grammaire

Mes objectifs en Coréen pour 2021 : consolidation des acquis en grammaire et vocabulaire
Mes objectifs en Coréen pour 2021 : bilan de mon avancement en grammaire

C’est sans aucun doute sur le front de la grammaire que j’ai fait le plus de progrès en 2021 et les conséquences positives de tout ce travail irradient dans toutes mes activités!

Conformément à ce que j’avais prévu, j’ai :

Le volume 2 de Korean Made Simple, je l’ai en fait parcourru 2 fois! 😅

Comme je le signalais dans mon bilan à la fin du premier trimestre, je suis quelqu’un qui a tendance à vouloir aller vite, trop vite parfois, or notre cerveau a besoin de temps et de répétition pour assimiler les structures d’une nouvelle langue. 🧠

Aux alentours du chapitre 12 sur les 20 que comptent le volume 2 de Korean Made Simple, je me suis aperçue que j’avançais trop rapidement sur les bases, et que celles-ci risquaient de s’avérer friables.

J’ai donc pris une grande respiration, décidé d’être plus raisonnable, de laisser à mon cerveau le temps d’intégrer les choses, et je me suis mise à alterner l’étude d’un nouveau chapitre avec l’étude d’un ancien.

Au final, j’ai donc parcourru le volume 2 de Korean Made Simple deux fois.

Comme j’ai étudié en parallèle le contenu du volume 1 de Korean Grammar In Use, qui couvre plus ou moins le même contenu que les 2 premiers volumes de Korean Made Simple, je sais que je suis passée à travers les mêmes notions grammaticales une 3ème fois, mais d’une manière différente, avec des exemples et des explications différentes, ce qui fait que mon étude n’a jamais été lassante et que j’ai pu compléter certaines de mes connaissances au passage, car bien sûr, aucun ouvrage, aussi bon soit-il, n’est exhaustif, et il y a toujours des choses intéressantes à gratter en utilisant des références différentes.

Au 31/12/2021, j’en suis au chapitre 5 du volume 3 de Korean Made Simple, le dernier de la série créée par Billy GO. Une fois terminée l’étude de la série Korean Made Simple, j’ai prévu de me lancer dans l’étude du volume 2 de Korean Grammar In Use, pour aller plus loin.

Mes objectifs en Coréen pour 2021 : mon avancement en grammaire 1
Mes objectifs en Coréen pour 2021 : mon avancement en grammaire 2

Avoir étudié toute cette grammaire et avoir consolidé toutes ces connaissances m’a donné des fondations solides qui me permettent d’aborder une plus grande variété de contenus de niveau intermédiaire en Coréen:

  • Des livres créés pour les apprenants comme Short Stories In Korean ;
  • Des manhwas ;
  • Des posts ou des articles sur les réseaux sociaux ;
  • Des podcasts comme Talk To Me In 100 % Korean.

Bien sûr, il me manque encore beaucoup de vocabulaire, mais ce vocabulaire, je le découvre et l’apprends de la meilleure façon possible: en contexte, en consommant des contenus qui me passionnent. 💖

Tout ce que je découvre, points de grammaire et vocabulaire, je le capitalise bien sûr dans Anki pour l’ancrer doucement en mémoire long terme au fur et à mesure de mes revues. 👍

 

Coréen : vais-je me fixer de nouveaux objectifs pour 2022 ?

Mes objectifs en Coréen pour 2022

Oui, bien sûr! 😄

Mais sans forcément les rendre public et sans forcément m’astreindre à une dynamique de partage et de reporting régulier comme j’ai essayé de le faire en 2021. 😅

Faire du reporting prend un temps fou et je préfère consacrer ce temps à partager les superbes ressources que je découvre sur le chemin, que j’utilise pour progresser et qui peuvent également vous être utiles.

Sans compter que cette dynamique de partage et de reporting régulier sur la réalisation de ses objectifs induisent une pression et une dose de stress que je trouve contre-productive (pour moi).

C’est ce que j’ai ressenti tout au long de l’année au sujet des objectifs que je m’étais donné en espagnol pour 2021 :

Décider de se donner des objectifs dans deux langues différentes, dans un contexte par ailleurs surchargé, n’était vraiment pas la chose à faire.

Je m’en suis aperçue très vite, en à peine quelques semaines, mais je me suis forcée à m’accrocher à ces objectifs car je les avais annoncés à la terre entière.

Du coup, j’ai ressenti toute l’année la pression de ces objectifs surnuméraires ainsi que le sentiment d’échec lié au fait de ne pas les tenir. 😔

L’année 2022 se profilant aussi chargée que 2021, j’ai décidé de ne me fixer des objectifs que pour une seule langue, Le Coréen.

Tout ce que je ferai dans les autres (allemand, espagnol…) sera du bonus! ✨

Ce sera du plus, une raison de se réjouir, jamais une cause de culpabilisation ou de déprime. 😉

Pour vous donner une petite idée de ce que j’ai prévu pour 2022 en Coréen, un peu en vrac:

  • Finir l’étude du volume 3 de Korean Made Simple ;
  • Me lancer dans l’étude du volume 2 de Korean Grammar In Use (Intermediate Level) ;
  • Lire, lire et encore lire, pour développer mon vocabulaire en Coréen. J’ai une pile de livres à lire qui dépasse déjà les 20 cm de haut, dans des styles et à des niveaux différents, du manwha au roman en passant par le script de série 📚 ;
  • Consommer davantage de podcasts et les étudier dans LingQ. Ecouter et comprendre un podcast est beaucoup plus exigeant que regarder une série, car l’image n’est pas là pour nous informer sur le contexte. C’est un beau challenge !

Bien sûr, ce programme signifie que le temps que je pourrai consacrer au visionnage de mes séries adorées va chuter, mais j’en suis arrivée à un point avec le Coréen où je sens que j’ai absolument besoin d’un niveau de challenge supplémentaire pour progresser. 🏃‍♂️🏃‍♀️

Si je reste dans ma zone de confort à regarder sans cesse des dramas, et que je ne me challenge pas avec des livres, des podcasts et des contenus graduellement plus exigeants, je vais tourner en rond et végéter.

Ce n’est pas le but! 😄

A partir de maintenant, ce n’est qu’en me challengeant, toujours en prenant du plaisir sur la route bien sûr, que je réaliserai des progrès.

Et vous, quels sont vos objectifs en langues pour 2022 ?

Quelle(s) langue (s) avez-vous prévu d’apprendre ou de rafraîchir ?

Je vous souhaite beaucoup de plaisir et de succès sur votre route!

Pin It on Pinterest