Comment est-ce que je me fixe mes propres objectifs d’apprentissage en langues ? 🎯

Et quels sont mes objectifs en coréen cette année ? ✨

Je vous dis tout dans l’article d’aujourd’hui ! 😊

C’est l’occasion idéale pour moi de vous montrer comment je mets en pratique ce que je vous ai partagé sur l’art de se fixer de bons objectifs d’apprentissage en langues et le pouvoir extraordinaire des habitudes qui, jour après jour et pas après pas, aussi petites soient-elles, nous conduisent inévitablement au succès! 🏆

J’espère que cet article vous aidera au moment où vous êtes peut-être vous-même en train de vous fixer des objectifs en langues, quelle que soit la date à laquelle vous découvrez cet article!

J’ai eu un véritable coup de foudre pour la langue coréenne – et toute la culture du pays – en Avril 2019, et j’ai commencé à apprendre activement le Coréen en Novembre de la même année, c’est-à-dire il y a un peu plus d’un an maintenant.

Même si j’ai eu l’occasion de poser des bases solides en terme de vocabulaire et de grammaire lors de cette première année, je sais que je suis à peine en train de passer du stade de débutant à pré-intermédiaire et qu’il me reste encore beaucoup de fondations à bâtir.

Finir de poser ces fondations solides est l’objectif de 2021! 😊

Si vous n’êtes pas complètement débutant dans la langue que vous souhaitez apprendre, alors l’exemple des objectifs que je me donne pour 2021 en espagnol vous parlera peut-être plus et sera plus directement applicable à votre situation.

Vous êtes prêt.e ?

C’est parti !

 

Mes objectifs en Coréen pour 2021 : comment j’ai procédé

Pour déterminer mes objectifs en Coréen pour cette année, j’ai considéré :

  • Mon point de départ : l’endroit où j’en suis aujourd’hui avec le Coréen;
  • Mon point d’arrivée, ou le « end game » : ce que je veux pouvoir arriver à faire à terme en Coréen;
  • Les fondations indispensables qu’il me reste à acquérir ;
  • Mes frustrations avec le Coréen aujourd’hui, et les actions spécifiques que j’en tire ;
  • Les habitudes clés que je dois mettre en place, pour continuer à intégrer petit à petit le Coréen à tous les aspects de ma vie ;
  • L’objectif intermédiaire que je voudrais remplir cette année.

 

Mon point de départ en Coréen

Etat des lieux de ma maîtrise des langues en Janvier 2021

Pendant un an, j’ai focalisé tous mes efforts sur l’apprentissage du Coréen, non seulement parce que je me suis littéralement faite « happer » par la culture Coréenne et son incroyable diversité de contenus, mais aussi parce que je voulais me donner les meilleures chances de construire des bases solides en évitant de me disperser. 😊

Les grandes étapes que j’ai suivies sont celles que je partage dans le Starter Kit, ma série de vidéos gratuite sur les 4 grandes étapes à suivre pour devenir bilingue dans n’importe quelle langue.✨

N’hésitez pas à aller la regarder, notamment si certains termes que j’emploie, comme crible phonologique ou répétition espacée, vous sont totalement inconnus ! 😅

C’est cadeau, c’est pour vous et c’est 👉 ICI 🎁

 

Le Starter Kit : une série de vidéos gratuite pour comprendre le chemin vers la maîtrise d'une langue
Le Starter Kit : une série de vidéos gratuites pour comprendre le chemin vers la maîtrise d’une langue étrangère et démarrer l’aventure dans les meilleures conditions!

Dans le cas de mon apprentissage du Coréen cette année, les grandes étapes que j’ai suivies ont été :

1. Familiarisation avec le Sound System du Coréen

Familiarisez-vous avec le Sound System du Coréen

Le Sound System du Coréen pose un certain nombre de challenges aux locuteurs francophones que nous sommes! 😅

Pour n’en citer qu’un seul, peut-être savez-vous qu’il existe en Coréen 3 versions différentes des sons ‘p’ (ㅂ, ㅃ, ㅍ), ‘t’ (ㄷ, ㄸ, ㅌ) et ‘k’ (ㄱ ㄲ ㅋ) ?

Avant même d’imaginer pouvoir reproduire ces sons, déjà faut-il arriver à les entendre clairement et les distinguer!

J’ai réussi à rééduquer mon oreille cerveau et déjouer mon crible phonologique francophone grâce à des exercices spécifiques mais aussi grâce à l’écoute, pendant un an, d’une dose MASSIVE de contenus en Coréen (essentiellement grâce aux séries 😉)!

 

2. Apprentissage du hangeul (한글), l’alphabet Coréen

Le hangeul, l'alphabet Coréen

Le 한글 est un alphabet magnifique, logique, qu’il est facile de s’approprier rapidement! 💖

Une fois passé le cap de l’apprentissage du 한글 vous devenez instantanément capable de lire n’importe quel contenu en Coréen, un super pouvoir qu’il n’est pas aisé d’acquérir aussi facilement si vous vous lancez dans l’apprentissage du Chinois avec ses milliers d’idéogrammes, ou du Japonais, avec ses 3 systèmes d’écriture.

 

3. Acquisition progressive de la grammaire et des structures de la langue

La quantité de ressources pour apprendre la grammaire Coréenne est juste phénoménale! 

N’hésitez pas à faire un tour d’horizon complet de toutes les ressources qui existent afin de voir celles qui vous conviennent le mieux.

Je vous prépare une série d’articles pour vous aider dans votre choix. 😉

Même si je vais régulièrement picorer des explications et des points de vue différents un peu partout, les deux ressources qui me conviennent le mieux et que j’ai le plus utilisées pour la grammaire sont :

  • La série de livres Korean Made Simple de Billy GO dont j’ai couvert le Volume 1 et le début du Volume 2.
  • Le volume 1 de la série Korean Grammar In Use dont j’ai couvert une bonne partie, mais pas encore l’intégralité. 😅

 

Je trouve le livre sur Logo Amazon
Korean Made Simple – Volume 1 ICI
Korean Grammar in Use – Beginner ICI

4. Acquisition progressive du vocabulaire

TOUTES mes activités en Coréen sont l’occasion de découvrir de nouveaux mots de vocabulaire que je capitalise dans Anki sous la forme de 2 notes :

  • Une note pour le mot seul avec image, audio mais aussi hanja 한자 ;
  • Une note avec le mot dans le contexte d’une phrase.

Les 한자 sont les caractères chinois à l’origine des mots coréens.

Les connaître est extrêmement puissant pour doper sa mémorisation et sa compréhension des mots coréens! ⚡

La plupart des gens hésitent à introduire les hanja tôt dans l’étude du coréen.

En ce qui me concerne, j’ai été sensibilité à l’existence des hanja et ce qu’ils pouvaient faire pour doper mon pouvoir de mémorisation des mots coréens très très tôt et cela a été une bénédiction!

Je pense non seulement avoir gagné beaucoup de temps grâce aux 한자, mais je constate que je suis en train de développer une espèce d’intuition au fil du temps, le même genre d’intuition que nous donne la connaissance des racines grecques ou latines à l’origine des mots français ou anglais. 👍

Un exemple de carte mémoire Anki pour le vocabulaire Coréen
Un exemple de mon paquet de cartes mémoire Anki.

Anki est le seul outil de répétition espacée que j’utilise et le seul que je recommande vraiment. Si vous voulez comprendre pourquoi, j’ai tout expliqué en détail 👉 ICI.

La prise en main de l’outil demande un petit investissement en terme de temps, mais cet investissement vous sera rendu au centuple en terme d’efficacité d’apprentissage! ⚡

Si vous avez peu de temps ou n’avez pas le courage de vous former par vous-même sur Anki, je vous invite à rejoindre la formation Master Anki où je vous explique tout ce qu’il faut savoir pour maîtriser Anki, étape par étape et pas à pas! 👉 ICI

 

5. Mémorisation Optimisée avec Anki

Mémorisation optimisée du vocabulaire avec Anki

Mots de vocabulaire, règles de grammaire, structures grammaticales…

Je capitalise bien sûr tout ce que j’apprends au fur et à mesure dans Anki pour être sûre de ne pas l’oublier!

A la date d’aujourd’hui, mon paquet de cartes « The Road To Mastery » Coréen contient 4671 cartes dont :

  • 3030 cartes matures (normalement passées en mémoire long terme);
  • 410 cartes en cours d’apprentissage;
  • 11 cartes suspendues que je dois améliorer pour mieux les mémoriser;
  • 1220 qu’Anki « cartes neuves » qu’Anki doit encore me présenter!

Comme vous pouvez le voir, j’ai tendance à créer les cartes mémoire plus vite que je n’arrive à les dépiler 😅 mais cela n’est pas bien grave au fond, car cela me fait une réserve de cartes d’avance pour ces moments de l’année où j’aurais moins de temps pour en créer! 😉

Mon paquet de cartes The Road To Mastery Coréen au 18 Janvier 2021

Mon ambition en Coréen

Je n’ai pas pour ambition aujourd’hui d’atteindre un niveau de maîtrise professionnelle en Coréen.

(Même si je sais que les objectifs et les ambitions peuvent considérablement évoluer en fonction des circonstances, au cours du temps! 😉)

Aujourd’hui, mon ambition à terme est surtout de pouvoir consommer facilement tous types de contenus (notamment les dramas) et de pouvoir converser facilement avec des natifs sur tous types de sujets 100 % en Coréen. 💖

Cette ambition, c’est mon pourquoi, mon why !

Il me motive et il me fait vibrer.

Et c’est à lui que je pense chaque fois que j’ai envie de m’arracher les cheveux 😂 ou que je me sens légèrement découragée 😯

 

Start With Why

Bien sûr, il y a peu de chance que j’arrive à la destination que je me suis fixée en une seule année, notamment parce qu’il me reste encore un certain nombre de fondations à acquérir.

Les fondations indispensables qu’il me reste à acquérir

Malgré une année d’étude bien remplie, je suis loin d’avoir acquis toutes les fondations indispensables en terme de grammaire et de vocabulaire pour asseoir ma maîtrise du Coréen. 😅

J’ai donc prévu :

  • De terminer l’étude de la série Korean Made Simple, que j’adore ! (Volume 2 & 3)
  • De terminer l’étude du Volume 1 de Korean Grammar In Use
  • De compléter mon deck Anki du vocabulaire intéressant que je trouve dans ces livres, 2000 Essential Korean Words for Beginners et plus généralement tous les contenus que je consomme ! 😊

 

Je trouve le livre sur
Korean Made Simple – Volume 2 ICI
Korean Made Simple – Volume 3 ICI

 

Mes plus grosses frustrations en Coréen et les actions spécifiques ou habitudes clés à mettre en place

Mes plus grosses frustrations en Coréen aujourd’hui sont directement liées au déséquilibre qui a existé dans mon mix d’apprentissage cette année entre écrit et oral, réception et émission, apprentissage passif et apprentissage actif.

Ce n’est pas un problème en soi car l’immersion massive que j’ai pratiquée depuis un an a eu des effets extrêmement bénéfiques :

  • Ma compréhension orale est excellente au regard de mon niveau actuel ;
  • Compléter l’étude formelle par une immersion intensive est indispensable pour consolider vocabulaire et structures.

Malgré tout, il est temps pour moi de rééquilibrer un peu les choses afin de passer à la vitesse supérieure et éviter de stagner! 😅

Pensez à équilibrer votre mix d'apprentissage

1. Rééquilibrer écrit et oral

En 2020, j’ai ENORMEMENT travaillé la compréhension orale (à travers les dramas, les podcasts) et peu la lecture.

Cela s’est directement vu dans les scores du TOPIK 1, que je me suis amusée à passer en Octobre ! 😅

Mon niveau de compréhension orale après un an est excellente (pour mon niveau actuel) et je le ressens énormément. J’ai chaque jour toujours moins de mal à comprendre les dramas, et parfois, oui parfois, je me surprends même à ne plus lire certains sous-titres. A ces moments là, je flotte littéralement au dessus de mon fauteuil tellement je suis extatique! ✨😜

Mais ma vitesse de lecture est extrêmement lente.

Je l’ai senti à l’épreuve de lecture du TOPIK 1…

Je le sens dans les échanges et les chats en temps réel en Coréen… J’ai à peine lu une phrase qu’il y en a déjà 5 autres dans le fil…

Et j’ai du mal à arriver à la fin de la lecture des sous-titres avant qu’ils disparaissent de l’écran, ce qui m’empêche de passer facilement des sous-titres français ou anglais aux sous-titres Coréens.

Score JAP TOPIK1 Novembre 2020

Pour améliorer sa vitesse de lecture, il n’y a pas de miracle, il faut… lire! 😅

J’ai donc prévu de remplacer une partie du temps que je passe sur les dramas en temps actif de lecture, afin de m’améliorer sur ce point! ⚡

Dans mon arsenal de lecture :

2. Rééquilibrer réception et émission

Avoir un super niveau de compréhension orale, c’est bien, mais à un moment, pour échanger, il faut aussi pouvoir s’exprimer! 😅

Si je n’ai plus aucun problème à distinguer les sons du Coréen et que je me suis entraînée régulièrement à les prononcer (notamment en répétant l’audio de mes flashcards sur Anki), je SAIS (parce que je le sens et que je l’entends) que ma prononciation de certains sons et mots coréens laisse à désirer.

Encore une fois, il n’y a pas de miracle : on améliore sa prononciation en prononçant! 😉

Je me suis donc prévu un entraînement spécifique à la prononciation que je vais dérouler sur 2021 afin d’être capable de prononcer le Coréen avec clarté et me faire comprendre facilement. 👍

3. Rééquilibrer apprentissage passif et actif

En terme d’apprentissage actif, j’ai également prévu :

  • De mettre en place un échange linguistique en Coréen, afin de pratiquer la communication orale en temps réel ;
  • De me mettre petit à petit à écrire mon journal quotidien en Coréen, afin de m’entraîner également à écrire dans la langue.

Tout ceci doit me permettre de mettre en musique et de consolider tout ce que j’apprends en terme de grammaire et de vocabulaire et d’être beaucoup plus active dans mon apprentissage! ⚡

Bien sûr, nous n’avons que 24 heures dans une journée! 😅

Cela veut dire que pour réaliser tous ces apprentissages actifs en 2021, il va falloir que je grignote sur le temps précieux (utile mais un peu plus passif) passé avec mes chères séries… *snif*

 

La liste des actions et chantiers spécifiques prévus en 2021
La liste des habitudes clés prévues pour 2021

Les objectifs intermédiaires que je souhaite remplir cette année

Les objectifs intermédiaires que je me suis donnée pour 2021 sont :

Être capable de regarder les dramas avec les sous-titres Coréens.

Être capable de tenir une conversation simple de 30’ 100 % en Coréen.

Et… mon Dieu ! Ca ira bien pour cette année, non ? 😅

Voyons déjà comment je m’en sors avec tout ça à l’occasion des updates trimestriels! 😂🤣

Dans tous les cas, je vous prépare tout une série d’articles sur les pépites que j’ai découvertes à l’occasion de mon apprentissage du Coréen, des ressources 100 % testées et éprouvées! 💎

 

Mes objectifs en Coréen pour 2021 : qu’est-ce que vous y trouvez et qu’est-ce que vous n’y trouvez pas

Comme vous pouvez le voir, je m’attache à soutenir chacun de mes objectifs par des actions, des projets spécifiques et des habitudes clés.

Dans mon système, vous ne trouverez pas par contre :

  • Le passage de tests et de certifications de langues officiels (ici : le TOPIK!) 💥 Les tests et certifications en langues ne font pas de bons objectifs d’apprentissage. Si vous voulez comprendre pourquoi, je vous renvoie à cet article où je partage notamment mon expérience avec le passage du TOPIK 1 en 2020 et les réflexions qui s’en sont suivies;
  • Des objectifs chiffrés, SMART, des échéances ou des fréquences précises 💥 Les systèmes chiffrés trop précisément peuvent être contre-productifs dans le monde de l’apprentissage des langues, et dans la formation d’habitudes en général. Vous enfermer dans des chiffres et des fréquences vous donne des millions d’occasions d’échouer au quotidien, alors que ce qui compte avant tout, c’est d’être en contact avec la langue le plus souvent possible, idéalement tous les jours, aussi petite soit l’action que vous réalisez.

Ce cheminement que j’ai suivi pour établir mes objectifs d’apprentissage en Coréen pour 2021, et notamment toute cette réflexion que j’ai eu sur le rééquilibrage de mon mix d’apprentissage, vous pouvez bien évidemment les suivre vous aussi pour fixer vos propres objectifs d’apprentissage en langues! 😊

Si vous n’êtes pas complètement débutant dans la langue que vous souhaitez apprendre, je vous invite à lire mon article sur les objectifs que je me suis fixée pour 2021 en Espagnol, qui sera peut-être plus proche de votre situation et vous parlera davantage.

Et si vous connaissez quelqu’un à qui cet article peut être utile, n’hésitez pas à lui partager ! 😉

A votre succès et… à bientôt ! ✨

 

Mes objectifs 2021 : quaterly updates

Pin It on Pinterest