Quand on apprend une langue étrangère, l’immersion est clé. 🔑

S’immerger tous les jours dans des contenus qui nous passionnent nous permet d’acquérir la langue de façon naturelle, progressivement, et dans le plus grand plaisir.

Séries, podcasts, livres audio ou livres tout court, musique, jeux vidéos… tout est bon !

Pour éviter d’atteindre un plateau et de ne plus progresser, il faut néanmoins savoir alterner les phases d’immersion « passive » où l’on se laisse prendre au plaisir d’écouter et de regarder des contenus dans la langue que l’on souhaite apprendre avec des périodes plus actives, où l’on travaille consciemment à développer ses compétences et à étendre sa zone de confort. 🔥

Encore faut-il savoir quoi faire comme exercice actif !

C’est tout l’objectif de cet article ! 😊

Vous y trouverez un des exercices actifs les plus efficaces et les plus complets que je connaisse, car il fait travailler quasiment tous vos « muscles linguistiques » : compréhension orale, compréhension écrite, développement du vocabulaire, mais aussi, si vous le poussez jusqu’au bout, production orale !

Si tous les types de ressources possibles et imaginables sont utilisables dans le cadre de votre immersion quotidienne, cet exercice est un peu plus exigeant du point de vue des ressources que vous pouvez utiliser.

Les ressources magiques que vous devez privilégier sont :

  • Des ressources qui vous intéressent VRAIMENT et que vous aurez plaisir à étudier (LE critère numéro 1!) 💖
  • Qui sont adaptées à votre niveau (ou éventuellement légèrement au dessus)
  • Et pour lesquelles vous disposez à la fois de l’audio 🎵 et d’un transcript de qualité 📝

Elles peuvent venir de sources très différentes :

  • Un podcast pour lequel le créateur fourni le transcript de l’épisode. Exemples : Français Authentique (Français), StoryLearning Spanish (Espagnol), SpongeMind (Coréen) ou la série de podcasts bien connus LanguagePod101, disponible dans toute une foule de langues (Allemand, Anglais, Chinois, Coréen, Espagnol, Français, Grec, Italien, Japonais) ;
  • Un podcast pour lequel vous avez obtenu un transcript de qualité à travers un service de transcription comme Happy Scribe ;
  • Une vidéo YouTube pour laquelle le créateur a créé lui-même des sous-titres de qualité. Exemples : Motivate Korean (Coréen), SpongeMind (Coréen), etc.
  • Une vidéo YouTube pour laquelle vous avez obtenu un transcript de qualité à travers un service de transcription comme Happy Scribe ;
  • Un épisode de série pour lequel vous avez à la fois l’audio ET les sous-titres dans la langue cible (Amazon Prime, Netflix, Viki…);
  • Un livre dont vous avez à la fois la version papier et la version audio (je suis abonnée depuis des années à Audible, ce qui me permet d’avoir la version audio de très nombreux livres en langue étrangère que je lis 😉)
  • Etc. Etc.
Les ressources les plus utiles pour l'apprentissage des langues : des ressources avec audio et transcript de qualité

Une fois que vous avez trouvé ces ressources magiques, la question qui se pose alors est :

Comment les étudier et comment en tirer le maximum pour votre apprentissage et votre progression? 🏆

Je vous donne ci-dessous mon processus détaillé en 4+2 étapes! 😄

Ce process est parfaitement adapté à des contenus plutôt courts, comme un podcast ou une vidéo YouTube.

Si le contenu que vous souhaitez étudier est plus long, commencez par le découper en morceaux de taille raisonnable, puis appliquez le process sur chacun de ces morceaux, c’est aussi simple que ça! 😉

Pour un livre, vous pouvez par exemple choisir de travailler chapitre par chapitre, ou s’ils sont trop longs, par demi-chapitres.

Pour une série, vous pouvez choisir d’avancer par tranches de 10 minutes par exemple.

Une fois que vous avez délimité le contenu que vous voulez étudier, il ne reste plus qu’à dérouler le processus! 😎

 

Etape 1 : Compréhension orale

Comment étudier un contenu en langue étrangère : étape 1

Je commence toujours par travailler la compréhension orale en écoutant ou en regardant le contenu à plusieurs reprises, en pratiquant ce que les anglophones appellent le “repetitive listening”. 🎵

La première fois que vous allez découvrir le contenu, vous n’allez pas tout comprendre, et c’est bien normal.

Il y aura des trous, des bouts de phrases ou des expressions qui vous échapperont complètement.

Mais au fur et à mesure des répétitions du même contenu vous constaterez que votre écoute s’affine et vous serez capables de combler une partie de ces trous de compréhension.👍

En fait, vous entraînez votre cerveau à repérer les sons, le rythme et les contours de votre nouvelle langue. 🧠

Au bout de quelques répétitions, vous arriverez malgré tout à une espèce de « plateau ».

Vous réaliserez que votre capacité de compréhension “sature”, et qu’écouter en boucle le même contenu ne vous apporte plus rien.

Il est alors temps de passer à l’étape suivante! 😉

 

Etape 2 : Etude du transcript

Etudier un contenu en langue étrangère : étape 2

Il est maintenant temps de passer à l’étude du texte, de chercher les mots de vocabulaire que vous ne connaissez pas, les points de grammaire qui vous sont inconnus, et de comprendre ce qui vous avait échappé. 🤓

Notez-les au fur et à mesure dans un carnet ou un tableur, en fonction de vos préférences, car ils vous seront utiles pour l’étape suivante!

Surlignez ou notez également les phrases que vous trouvez intéressantes, soit parce qu’elles mettent en scène un mot que vous ne connaissiez pas, soit parce que vous trouvez leurs formulations remarquables et que vous aimeriez vous les approprier.

A la fin de cette phase d’étude, si vous avez bien choisi le niveau du contenu que vous étudiez, vous devriez avoir comblé la plupart des trous de compréhension, tout ce que vous n’auriez jamais réussi à saisir même après 10 ou 20 écoutes en boucle, car vous n’êtes pas encore suffisamment habitué à la langue.

Ne cherchez pas la perfection, le 100% !

A la fin de l’étude du texte, il est possible que certains mots ou certaines phrases vous échappent encore. C’est normal et c’est OK puisque vous êtes en train d’apprendre.

Boucler sans fin sur le même texte ne vous apportera pas de grands bénéfices en terme de progression.

A partir du moment où vous comprenez globalement bien ce qui se passe dans ce contenu, arrêtez-vous là et passez au contenu suivant, mais pas avant d’avoir déroulé quelques étapes supplémentaires! 😉

 

Etape 3 : Capitalisation du vocabulaire et de la grammaire

Etudier un contenu en langue étrangère : étape 3

Cette étape est fondamentale, car elle va garantir que vous allez intégrer durablement tout le travail que vous avez effectué : les mots de vocabulaire que vous avez cherché et les structures grammaticales que vous souhaitez intégrer ! ✨

Capitalisez tous les nouveaux mots de vocabulaire que vous avez rencontré en créant des cartes mémoire dans un outil de répétition espacée comme Anki pour les ancrer profondément dans la durée.

Utilisez les phrases du texte pour vous constituer des tests à trous.

Utiliser les phrases du texte que vous avez étudié est beaucoup plus puissant que d’utiliser des phrases d’exemple toutes faites que vous avez trouvé dans un dictionnaire ou dans un livre de grammaire, car elles embarquent avec elles toute l’expérience que vous avez vécu en étudiant le texte et elles seront d’autant plus mémorables. 🧠

Capitalisez également sous forme de cartes mémoire l’ensemble des structures grammaticales que vous souhaitez retenir et pouvoir réutiliser.

L’étape suivante va vous permettre d’ancrer tout ce précieux contenu en mémoire long terme, va vous permettre de l’activer et de vous l’approprier jusqu’à ce qu’il fasse intégralement partie de vous. 👍

 

Etape 3’ : Activez vos connaissances et ancrez-les dans la durée grâce à la puissance de la répétition espacée

Etudier un contenu en langue étrangère : étape 3bis

Cette étape n’est pas vraiment une étape mais une nouvelle habitude à prendre. ✨

A partir du moment où vous avez capitalisé vocabulaire et grammaire dans un outil de répétition espacée comme Anki, vous SAVEZ qu’il n’est plus qu’une question de temps avant que toutes ses connaissances passent en mémoire long terme et fassent partie de vous! 😊

Au fur et à mesure des jours, Anki va vous interroger sur tous les mots et les structures que vous avez rencontrées.

Grâce à son algorithme, il va complètement s’adapter à vous et vos difficultés et vous présentera plus souvent les cartes que vous avez du mal à retenir, et moins souvent celles qui ne vous posent aucun problème.

Vos révisions sont donc extrêmement efficaces car vous ne révisez QUE ce qu’il faut. 😉

Mais bien sûr, pour que cette magie fonctionne, il faut s’assurer d’intégrer une revue de cartes mémoire avec Anki à votre quotidien!

Il n’y a pas de miracle : pas d’exercice, pas de résultat! 😅

Personnellement, je fais ma revue Anki le matin, au petit déjeuner ou peu après, pendant environ une trentaine de minutes. ⏲

Une revue par jour me suffit largement pour réviser mes cartes mémoire, mais si j’avais besoin d’un coup de boost supplémentaire, je pourrai prévoir d’en faire une deuxième, à midi ou le soir.

Dans la mesure du possible, essayez de ne pas faire de séances de plus de 20-30 minutes pour ne pas perdre en concentration et ne pas vous lasser! 🎯

 

Etape 4 : Nouvelle écoute du contenu

Etudier un contenu en langue étrangère : étape 4

A la fin de ces phases d’étude et de capitalisation du vocabulaire dans Anki, écoutez de nouveau l’audio et constatez l’effet magique qu’a eu l’étude du texte sur votre compréhension orale! 💖

Vous arrivez maintenant à « entendre » ce que vous n’arriviez pas à capter il y a à peine quelques instants auparavant, et vous êtes capable de le comprendre, directement dans la langue cible.

C’est une expérience grisante dont je ne me lasse jamais! 😄

En étudiant le texte et en ré-écoutant l’audio juste après, vous aidez en fait votre cerveau à recaler ses modèles intérieurs. 🎵🧠👍

Il améliore la reconnaissances des sons et des mots de votre nouvelle langue et la prochaine fois que vous écouterez un contenu audio, vous serez bien plus performant.

 

Etape 4’ : Imitation / répétition

Etudier un contenu en langue étrangère : processus complet

Encore une étape extrêmement puissante, mais que je ne fais pas systématiquement, notamment quand je lis un livre.

Vous pouvez travailler votre prononciation en vous entraînant à répéter certains passages ou certaines phrases après le locuteur ou en faisant du « shadowing ». 🎵🎤

Jouez le jeu ! Déployez vos ailes d’acteur ! Amusez-vous à imiter au plus près vos personnages préférés ! 😎

Imitez le positionnement de leur voix, leur ton, leur souffle, la modulation, le rythme qu’ils impriment à leurs phrases.

Petit à petit, avec ce genre d’exercice, vous apprendrez à maîtriser votre propre voix et développerez une expression de plus en plus naturelle dans votre nouvelle langue! 👍

 

Conclusion : un process et des étapes adaptables !

 

Ce process que je vous partage est le mien, et vous pouvez tout à fait l’adapter à vos propres besoins. 😊

Je sais que certaines personnes dans le domaine de l’apprentissage des langues ne jurent que par le “repetitive listening”, l’écoute d’un contenu en boucle des dizaines et des dizaines de fois avant la moindre étude formelle.

Personnellement, c’est une approche qui ne me convient pas du tout, car j’ai besoin de sentir que je progresse dans mon apprentissage.

Tant que je sens que les écoutes d’un même texte me sont utiles, je continue.

Mais dès que ma progression sature, que je réalise que je comprends toujours les mêmes passages, et que les mêmes passages restent incompréhensibles, j’avance et je passe à l’étape suivante.

Si vous êtes fan du “repetitive listening” et que vous en tirez des bénéfices, surtout n’hésitez pas !

Vous pouvez également adapter ce process du point de vue des outils que vous employez, et ce sera mon dernier point !

 

Vous pouvez étudier un texte en langue étrangère avec toute une gamme d'outils très différents

Avec la méthode d’étude « Classique » :

  • Vous recherchez le vocabulaire manuellement dans un dictionnaire (papier ou en ligne) ;
  • Vous le capitalisez dans un carnet ou tout autre support papier ;
  • Et vous l’apprenez “par coeur”.

J’ai publié de TRES nombreux contenus sur l’immense inefficacité de l’apprentissage par coeur, donc je ne vais pas vous refaire l’article. 😅

Si c’est la première fois que vous passez par ici, je vous conseille vivement de lire les articles sur la courbe de l’oubli et la répétition espacée pour en apprendre davantage.

Vous pouvez aussi jeter un oeil à cette mini-vidéo de sensibilisation que j’ai postée sur YouTube :

On passe donc à la méthode d’apprentissage mieux informée, la méthode Geek (dans mon esprit à moi, ‘Geek’ est un mot très positif, car le geek est malin 😎)

Avec la méthode « Geek » :

  • Vous recherchez le vocabulaire manuellement dans un dictionnaire (papier ou en ligne) ;
  • Vous le capitalisez (dans un carnet et) dans Anki (ou votre application de répétition espacée préférée) ;
  • Et vous l’ancrez en mémoire long terme grâce à la puissance de la répétition espacée !

Au moins, là, vous savez que votre processus de mémorisation sera optimal et efficace! 👍

Si vous n’utilisez pas encore Anki et que vous voulez gagner du temps dans la prise en main de ce superbe outil, je vous donne rendez-vous dans la formation Master Anki 👉 https://formations.languagebooster.fr/master-anki

Mémorisation optimisée du vocabulaire avec Anki
Formation Master Anki : Mémorisez facilement et efficacement toutes les informations que avez besoin d’apprendre et… ne les oubliez plus jamais!

C’est le process que j’utilise le plus souvent, notamment parce qu’il n’est pas toujours possible de disposer à la fois du texte et de l’audio au format numérique.

Mais si vous disposez du texte et de l’audio au format numérique, vous pouvez encore améliorer votre processus d’étude en passant au niveau Ultra-Geek ! ⚡⚡⚡

Avec la méthode « Ultra-Geek » :

  • Vous importez texte et audio (au format MP3) dans LingQ (ou un outil équivalent, mais je n’en connais pas d’aussi puissant à ce jour) ;
  • Si vous avez trouvé une série ou une vidéo YouTube avec les sous-titres dans la langue que vous apprenez, LingQ peut réaliser l’import pour vous et créer une leçon toute propre dans votre espace personnel en un clic! Il fonctionne avec Netflix, Viki ou encore YouTube 💖
  • Grâce à l’application, vous pouvez écouter l’audio partout, quand vous le souhaitez, et faire autant que “repetitive listening” que vous le souhaitez ; 🎵
  • Lors de la phase d’étude du texte, vous pouvez profiter de toute la puissance de recherche automatique du vocabulaire dans les dictionnaires en ligne. Plus de recherche manuelle! Vous spécifiez à LingQ vos dictionnaires préférés et il fait la recherche pour vous! 😎
  • Vous pouvez sauver en un clic toutes les définitions des mots que vous rencontrez. LingQ garde à tout instant la trace de tous les mots que vous connaissez, ceux que vous n’avez pas encore rencontré, ainsi que toutes les définitions que vous avez sauvées.
  • Vous pouvez choisir de réviser le vocabulaire directement dans LingQ, grâce aux activités proposées, qui intègrent la répétition espacée, mais la solution que je préfère est encore d’exporter mes nouvelles cartes mémoire et de les réviser dans Anki.

Voilà ! 😊

Il ne vous reste plus qu’à choisir le prochain contenu passionnant que vous allez étudier et les outils que vous allez utiliser en fonction de vos goûts et de votre sensibilité.

A vous de jouer !

 

Etudier une vidéo YouTube avec LingQ
Exemple d’import d’une vidéo YouTube dans LingQ

Pin It on Pinterest